Que buvez-vous ?

Quelle quantité d’alcool y a-t-il dans ma boisson ?

La quantité d’alcool contenue dans votre boisson dépend de la concentration d’alcool du produit que vous choisissez et de la taille de votre verre.

Force de la boisson. La concentration d’alcool des boissons, également appelée force ou titre alcoométrique, varie considérablement. Cette force est mesurée de différentes façons selon les pays.

Dans la plupart d’entre eux, la concentration correspond au pourcentage d’alcool pur dans le produit mesuré en volume. On parle d’alcool en volume. Dans certains pays, ce pourcentage est également appelé « degré » d’alcool.
Dans d’autres pays, la concentration est mesurée au moyen d’une unité appelée « proof » qui correspond simplement au double de l’alcool en volume. Ainsi, lorsqu’une boisson titre 40 % d’alcool en volume, elle contient « 80 proof ».

Le titre alcoométrique peut également être mesuré en poids. Le pourcentage d’alcool en poids est légèrement inférieur au pourcentage d’alcool en volume car l’alcool est moins lourd que l’eau.
La quantité servie compte ! La quantité servie varie largement en fonction des coutumes locales, de l’occasion, de la taille du verre et de la personne qui sert. Quand vous ne buvez pas dans une bouteille préconditionnée ou une canette, ou dans un lieu où la quantité servie est réglementée par la loi, vous devez connaître la taille de votre verre et comprendre la quantité servie.
Comment déterminer la quantité d’alcool contenue dans ma boisson ? Pour répondre à cette question, vous devez connaître l’alcool en volume et la taille de votre boisson.
En général, les bières titrent environ 4 à 5 % d’alcool en volume, les vins environ 12 à 14 % et les boissons distillées environ 40 %. Mais ces chiffres peuvent être différents pour votre boisson. D’importantes variations de la teneur en alcool existent en fonction des styles de boisson. Par conséquent, pour connaître la quantité d’alcool contenue dans ce que vous buvez, commencez par apprendre le volume d’alcool réel de chaque boisson. Ce volume est souvent bien visible sur l’emballage mais vous pouvez également le trouver sur le site Internet des fabricants ou encore vous renseigner auprès du barman ou du serveur.

Du fait de ces différences, les boissons qui affichent un volume d’alcool inférieur sont souvent servies en plus grandes quantités que celles dont le volume est plus élevé. Par exemple, les quantités de bière servies sont parfois supérieures à celles de vin. Les boissons distillées sont, quant à elles, servies en quantités inférieures et mélangées à d’autres liquides.

Pour calculer la quantité d’alcool contenue dans votre boisson, multipliez l’alcool en volume par la quantité de la boisson. Vous obtiendrez ainsi le volume d’alcool pur de votre boisson.
Certains pays ont défini une «norme» officielle pour la taille des boissons. Cette norme est souvent utilisée pour:

• permettre aux serveurs de bars et de restaurants de mesurer la quantité qu’ils servent;
• permettre aux consommateurs de savoir ce qu’on leur sert;
• fournir des conseils aux consommateurs concernant les quantités d’alcool qu’ils boivent et les effets potentiels sur leur santé.

Dans bon nombre de pays, 10 g d’éthanol sont considérés comme une boisson ou une unité. Aux États-Unis, toutefois, une boisson standard contient 14 g d’éthanol, alors qu’au Royaume-Uni, une unité standard compte 8 g d’éthanol.


R : la même quantité de liquide peut sembler différente selon le style du verre.